Les formations



BAC PRO EMM

Objectifs de la formation :

La formation sanctionnée par le bac pro EMM prépare à l’exercice de responsabilités dans les
entreprises du secteur maritime et para-maritime.

Elle comporte un tronc commun d’enseignements relatifs à :

  • la réalisation de la maintenance préventive
  • la réalisation de la maintenance corrective
  • la conduite des installations
  • la gestion
  • la sécurité et la communication

Conditions d'admission :

Etre agé d'au moins 15 ans au 31 décembre de l'année d'inscription

Les candidats doivent être reconnus aptes à la profession de marin par un médecin des gens de mer.

La classe de 2nde est accessible aux élèves issus de classe de 3ème.

La classe de 1ère est accessible aux élèves titulaires d’un C.A.P maritime ou BEP maritime (sur examen du dossier scolaire) et également aux élèves issus de 2nde ou de 1ère sur dossier et après avis de l’inspection de l’enseignement maritime.

Egalement sur décision du recteur et après avis de l’équipe pédagogique les élèves titulaires d’un diplôme de niveau V autre que ceux mentionnés ci-dessus.

Scolarité :

Elle se déroule sur 3 années scolaires et comporte 22 semaines de formation en milieu professionnel :

  • 16 semaines de stage embarqué à bord d’un navire
  • 6 semaines de stage STCW*

*convention internationale sur les normes de formation des gens de mer

Contenus de la formation :

Enseignement général Enseignement professionnel
  • Français
  • Histoire-géographie
  • Education citoyenneté
  • Mathématiques
  • Sciences physiques
  • Anglais
  • Cultures artistiques
  • EPS
  • Prévention, santé, environnement
  • Machines marines
  • Electrotechnique
  • Système de commande
  • Description du navire-Stabilité
  • Sécurité
  • Anglais maritime
  • Environnement professionnel
  • Conduite du navire
  • Développement durable

A la fin de la classe de 1ère les élèves passent la certification intermédiaire le BEP maritime de mécanicien.

Débouchés :

La formation prépare aux fonctions de maîtrise à bord de gros navires (maître électricien ou maître mécanicien) et d’officier mécanicien de petits navires, dans la marine marchande ou la pêche.
Après les temps de navigation requis par la réglementation , le titulaire de ce diplôme pourra obtenir un brevet de chef mécanicien 3000 kW lui permettant de diriger le service de la machine sur tous les navires de pêche et de commerce de puissance inférieure à 3000 Kw.